Actualité

Accueil > Club > Actualité

Sion ira au Brügglifeld en 16es de la Coupe

(18.08.2019)

Au lendemain de sa victoire 1-10 à Allschwil (2e ligue inter), le FC Sion connaît son adversaire des 16es de finale de la Coupe de Suisse, qui auront lieu le week-end des 14 et 15 septembre prochains. Il s'agit du FC Aarau, solide formation de Challenge League, qu'il faudra aller défier au Brügglifeld. Une tâche qui s'annonce compliquée sportivement pour les hommes de Stéphane Henchoz, mais le déplacement s'annonce sympathique dans le décor plein de charme du mythique stade du FC Aarau.

Le FC Sion Féminin en démonstration face à Schwytz

(18.08.2019)

Quelle fête de tirs et quelle qualité dans les enchaînements! Les filles ont magnifquement réussi leur entrée dans ce nouveau championnat de 1re ligue en dynamitant Schwytz ce dimanche dans le joli décor de l'Ancien-Stand, à Sion, sur un terrain parfait. "Je suis très satisfait de ce qu'elles ont montré. Il y a eu quelques largesses défensives, si je veux pinailler un peu, mais globalement c'était très bien. Il y a eu du jeu, de bonnes intentions et je suis très content de ce qu'on a pu mettre en place en ce qui concerne le pressing offensif. Les consignes ont été bien respectées", soulignait David Vernaz, heureux de la belle performance de ses joueuses.

Schwytz, cinquième du dernier championnat, n'a en effet pas existé ce dimanche, ou alors un tout petit moment en deuxième mi-temps, lorsque la pression sédunoise a un peu diminué. En première période, le pressing haut des Valaisannes a énormément gêné les Alémaniques, qui n'arrivaient pas à sortir les ballons. Sion a même frappé sur le poteau dès la...10e seconde de jeu! En fait, les quarante-cinq premières minutes ont été un récital de jeu court et d'enchaînements rapides et précis, avec un seul souci: la finition. Sion s'est en effet créé six occasions nettes sans en marquer une seule, avant le 1-0 de la brillante Charlotte Brun, de loin la meilleure joueuse sur le terrain ce dimanche.

L'avant-centre du FC Sion a en effet débloqué la situation à la 42e, criant un "Enfin!" qui voulait tout dire au moment de voir la balle franchir la ligne. Fanny Jordan a inscrit le 2-0 juste avant la pause d'un joli tir de vingt mètres surprenant la gardienne schwytzoise. Le début de la deuxième période a été un peu moins intense, l'essentiel ayant été fait, et Schwytz a pu inscrire le 2-1 à la 71e, mais les Valaisannes n'ont laissé aucune place au suspense: Marion Constantin a marqué le 3-1 de fort jolie manière quelques secondes plus tard à peine, avant le 4-1 de Charlotte Brun, encore elle. Entrée en jeu, Valérie Bregy a ajouté le 5-1 dans les arrêts de jeu et la fête était totale.

Prochain match, samedi à Vuisternens-Mézières (20h) face à une équipe s'étant elle aussi imposée lors de cette première journée. Les Fribourgeoises ont battu Pied du Jura 3-0 et s'annoncent comme des adversaires redoutables, mais avec ce que les joueuses du FC Sion Féminin ont montré ce dimanche, elles n'ont besoin d'avoir peur de personne.

FC Sion - SC Schwytz 5-1 (2-0)

Buts 42e Brun 1-0, 45e Jordan 2-0, 71e Schwytz 2-1, 72e Contantin 3-1, 76e Brun 4-1, 90e Bregy 5-1.

Sion Gaspoz; Arlettaz, Varone, Gabioud, Rossier; Jordan; Riva, Ferreira Pinheiro, Constantin, Monnet; Brun.

Sur le banc au coup d'envoi: Aymon, Maye, Ramos Antunes, Fontannaz et Bregy.

Entraîneur: David Vernaz

Charlotte Brun: «On peut être fières de ce qu'on a montré»

(18.08.2019)

Avec son doublé et ses prouesses techniques, Charlotte Brun a livré une très belle prestation dimanche face au SC Schwytz en ouverture du championnat de 1re ligue (5-1). L'attaquante du FC Sion, qui vient de Saint-Gingolph ("du côté français", souligne-t-elle avec le sourire), est contente de ce que ses coéquipières et elle ont montré, mais elle en veut toujours plus. Interview d'après-match.

Charlotte, on peut dire qu'on a vu un bon FC Sion aujourd'hui, non?

Oui, je pense qu'on peut le dire. Pour un premier match, c'était pas mal, même s'il y a encore plein de choses à améliorer. Il faut dire qu'on jouait avec une équipe un peu recomposée, parce qu'il y a eu pas mal de vacances, comme à chaque début de tour en été, donc je pense que oui, on peut être fières de ce qu'on a montré. On s'est bien battues, c'était bien.

Mais le premier but a mis du temps à venir...

On doit tuer le match bien plus tôt, je suis d'accord. Au bout de vingt minutes, il y aurait pu y avoir 3-0 et on se serait mises à l'abri, mais au moins, on n'a pas lâché. Parce que des fois, ça ne vient pas, on baisse les bras et on se fait piéger en contre-attaque et on perd. Heureusement, le premier but est tombé au bon moment, juste avant la pause, et il a tout déverrouillé. Le deuxième a d'ailleurs suivi tout juste après.

On a vu quelques jolis enchaînements aussi, on suppose qu'ils ne sortent pas de nulle part...

On a bien travaillé aux entraînements, surtout le côté offensif, donc on a essayé de reproduire ce qu'on avait appris. Et effectivement, je trouve que c'était plutôt pas mal pour une première dans ce nouveau championnat.

Une place tout en haut du classement, c'est jouable?

C'est trop tôt pour en parler. On a fini troisièmes la saison dernière et on a plus ou moins la même équipe, donc je pense que ça peut se faire. Troisième ou quatrième, ça me semble possible, avec une préférence pour la troisième place... ou mieux encore. On verra la suite.

Frederico Da Costa: «Je prendrai tout ce qu'on me donnera»

(17.08.2019)

A 20 ans, Frederico Da Costa se voit offrir une nouvelle chance de briller, peut-être, avec la première équipe du FC Sion. L'avant-centre a en effet été convié par Stéphane Henchoz et son staff à participer à plusieurs séances d'entraînement cette semaine, tout comme Nathanaël Saintini et Berkan Kutlu, ses deux coéquipiers des M21. Son implication et ses performances lors de ces séances ont convaincu le technicien de l'inclure dans la liste des 18 joueurs qui s'en iront défier Allschwil samedi (18h) en Coupe de Suisse, tout comme Berkan Kutlu, lui aussi convoqué pour ce premier tour.

Auteur d'un but (sur un penalty qu'il a lui-même obtenu) et d'une passe décisive en trois matches de Promotion League cette saison, l'attaquant espère jouer quelques minutes ce samedi avec le FC Sion. Il a déjà joué en Super League, d'ailleurs, ayant cumulé 128 minutes lors de la saison 2016/2017, en sept apparitions, alors qu'il n'était pas encore majeur.

"Ensuite, j'ai été prêté à Neuchâtel Xamax, en Challenge League, avant de revenir à Sion", explique-t-il à la sortie de la séance de vendredi matin, quelques heures avant de partir en direction du canton de Bâle. "J'espère bien sûr jouer un petit peu, on verra ce que le coach décide. Je suis au service de l'équipe et je prendrai tout ce qu'on me donnera", continue-t-il, tout heureux d'avoir été sélectionné pour ce match en compagnie de son coéquipier des M21 Berkan Kutlu, quelqu'un qu'il apprécie énormément. "C'est vrai, Berkan et moi, on s'entend très bien et ce depuis des années", explique le Fulliéran, qui habite pas si loin d'un certain Edimilson Fernandes. Un bel exemple à suivre.

Ses coéquipiers des M21 défieront eux Münsingen à Savièse pour le compte de la 4e journée de Promotion League (1 victoire, 2 défaites). Sébastien Bichard devra faire sans deux de ses meilleurs joueurs, mas se montre évidemment heureux de la promotion provisoire de ces deux garçons pour ce match de Coupe. Tel est aussi le rôle de la réserve sédunoise.

 

Stéphane Henchoz: «On s'est préparés comme pour affronter Bâle ou YB»

(17.08.2019)

Stéphane Henchoz n'est pas dans l'optique de faire tourner son effectif pour ce premier tour de la Coupe de Suisse à Allschwil (2e ligue inter) samedi à 18h. "Il n'y a aucune raison de pratiquer une quelconque rotation. On ne pense pas à qui a eu du temps de jeu jou pas, on pense à mettre la meilleure équipe disponible sur le terrain", explique l'entraîneur du FC Sion, qui devra se passer des quatre blessés de Lugano. "Mattias Andersson, Ermir Lenjani, Yassin Fortune et Kevin Fickentscher ne seront pas du voyage", confirme le Fribourgeois. Tous en sont à des degrés divers de guérison, mais aucun des quatre n'était dans le car qui est parti vendredi après le repas de midi en direction de Bâle. Les deux gardiens convoqués sont Anton Mitryushkin et Timothy Fayulu. Damien Buchard sera lui titulaire avec les M21 pour la première fois de la saison, samedi à 15h à Savièse face à Münsingen pour le quatrième match de Promotion League.

Valon Behrami et Patrick Luan dos Santos se sont eux entraînés en marge du groupe en cette fin de semaine, mais aucun d'eux n'est convoqué non plus pour le match à Allschwil. Le staff n'entend prendre aucun risque avec ces deux joueurs, qui sont en phase de convalescence.

Pour pallier ces absences, Stéphane Henchoz a fait appel à deux joueurs des M21, à savoir l'attaquant Frederico Da Costa et le milieu de terrain Berkan Kutlu, deux joueurs qui se sont illustrés cette semaine à l'entraînement avec la première équipe. Nathanaël Saintini est lui aussi venu aux séances depuis le milieu de la semaine, mais il sera laissé à disposition des M21 ce samedi.

"On sait que l'adversaire, le FC Allschwil, ne va rien nous donner. On va le respecter à fond, car on n'invente rien avec la Coupe, il y a toujours un risque de surprise. On l'a vu la semaine passée en Allemagne, Augsbourg a perdu contre une quatrième division. Nous, on joue contre une cinquième division et à partir de là, on doit être concentrés comme pour un match normal, comme pour un match de championnat. On s'est préparés comme pour affronter Bâle ou YB, d'ailleurs. Ce genre de matches se jouent beaucoup dans la tête, dans l'état d'esprit. Est-ce qu'on est prêts à jouer? Ou est-ce qu'on pense que ça va être facile et on n'est pas concentrés comme on le devrait? De la réponse dépend la qualification", explqiue Stéphane Henchoz.

Les Valaisans effectueront un réveil musculaire dans la région de Bâle samedi matin, avant de se rendre en direction d'Allschwil pour ce premier tour où il ne faudra évidemment pas se rater. Aux dix-huit joueurs convoqués de faire le boulot. La préparation, elle, a en tous les cas été sérieuse avec des séances comme toujours très intenses cette semaine.

 

Le FC Sion sera attendu sur trois terrains ce samedi

(17.08.2019)

Allschwil a tout fait pour que la fête soit belle et dure toute la soirée, voire une partie de la nuit, et le FC Sion n'a qu'une envie: qu'elle s'arrête le plus vite possible. Dans un monde idéal, un FC Sion sérieux plie l'affaire en une mi-temps, gère en deuxième et se qualifie sans histoire ce samedi. Mais voilà, évidemment, l'histoire de la Coupe est remplie de bonnes et de mauvaises surprises, et le FC Sion est mieux placé que n'importe quel club en Suisse pour être au courant de cet état de fait.

Toute la semaine, Stéphane Henchoz et ses joueurs ont insisté sur la notion de sérieux. Dans leurs paroles, jamais ils n'ont pris ce match à la légère, et ce sera sur le terrain qu'il faudra prouver que les mots ont un sens, bien sûr, mais on ne se fait à vrai dire pas de trop de soucis sur l'état d'esprit de ce groupe. S'il est un point positif à relever des deux premiers mois de collaboration entre l'entraîneur et son groupe, c'est bien celui-ci: depuis que Stéphane Henchoz est là, Sion ressemble à une équipe. Avec ses manquements dans le jeu, avec des lacunes évidentes dans la construction du jeu sur la durée, mais avec une mentalité exemplaire. Il serait pour tout dire assez fou que ces belles valeurs de solidarité et de combat s'évaporent ce samedi face à une équipe qui ne devrait pas en manquer.

En fait, ce samedi, te FC Sion sera attendu sur trois terrains. Tout d'abord, celui de la qualification, bien sûr. Tout autre résultat serait impossible à justifier et, avant toutes autres considérations, il faut passer ce tour.

Deuxièmement, face à un adversaire de 2e ligue inter ne comptant que deux anciens pros, Sion devra imposer son jeu et en profiter pour gagner quelques certitudes dans ce domaine, après quatre matches de championnat où le jeu a été apprécié à des degrés divers. Allschwil est une équipe joueuse, aimant faire vivre le ballon, mais il faudra surtout penser à le confisquer.

Enfin, plusieurs joueurs obtiendront une occasion de montrer leurs qualités. Les "quatre blessés de Lugano" seront absents, tout comme Valon Behrami, et il s'agit là de chances à saisir pour les joueurs appelés à les remplacer. Ce match de Coupe se suffit à lui-même, mais il servira aussi à Stéphane Henchoz pour savoir sur qui compter pour la suite du championnat, qui reprendra dimanche prochain face à Lucerne à Tourbillon. Il ne faut pas s'y tromper: le FC Sion a des enseignements à tirer de son déplacement à Allschwil, tant sur le plan individuel que collectif. 

Anton Mitryushkin dans les buts, Alex Song titulaire

(17.08.2019)

Stéphane Henchoz a décidé de maintenir son système en 4-2-3-1 à l'heure d'aller défier le FC Allschwil, samedi à 18h, pour le premier tour de la Coupe de Suisse.

L'entraîneur du FC Sion a choisi de titulariser Anton Mitryushkin dans les buts, Timothy Fayulu étant prié d'aller s'asseoir sur le banc. Kevin Fickentscher et ses six points de suture sont laisséa au repos ce week-end, comme annoncé.

Ce match sera de plus l'occasion pour Alexandre Song, Mickaël Facchinetti et Jared Khasa de fêter leur première titularisation de la saison en match officiel. Le Camerounais sera associé à Bastien Toma au coeur du milieu de terrain, tandis que "Facchi" évoluera en tant que latéral gauche. Le Français sera aligné au poste d'ailier, avec un pendant nommé Pajtim Kasami de l'autre côté. L'avant-centre sera Roberts Uldrikis, comme à Lugano.

A noter que le FC Sion aligne dix-sept noms sur la feuille de match au lieu des dix-huit autorisés. Cleilton Itaitinga a en effet effectué le voyage à Bâle, mais s'est blessé lors d'un entraînement d'avant-match. Le Brésilien est donc forfait de dernière minute pour cette rencontre.

FC Sion Mitryushkin; Maceiras, Kouassi, Ndoye, Facchinetti; Song, Toma; Kasami, Grgic, Khasa; Uldrikis.

Entraîneur: Stéphane Henchoz

A Savièse, le jeu a eu raison du muscle

(17.08.2019)

Deux équipes, deux styles de jeu diamétralement opposés. Le muscle et les longs ballons pour Münsingen, la vitesse et le jeu technique pour Sion M21. Les spectateurs du Stade Saint-Germain de Savièse ont assisté à un beau combat ce samedi après-midi pour le compte de la 4ème journée du championnat de Promotion League. Privé de Berkan Kutlu et Federico Da Costa, tous deux retenus avec la première équipe pour se rendre à Allschwil, l’entraîneur valaisan Sébastien Bichard pouvait en revanche compter sur la présence de Jean Ruiz, de retour à la compétition près d’un mois après sa sortie sur blessure face à Bâle en Super League.

Associé à son compatriote Nathanaël Saintini dans l’axe de la défense, le transfuge de Sochaux a fait le « taf » sous le soleil saviésan. «Il a été parfait, très complémentaire avec Nathanaël, je suis vraiment très content de ce qu’il a fait aujourd’hui. Ce n'est jamais facile de revenir après des semaines d’absences mais il l’a très bien fait, il nous a vraiment aidé à aller chercher cette victoire.» s’est d’ailleurs réjoui Sébastien Bichard à l’issue de la partie. Car oui, les M21 se sont imposés, non sans avoir débuté  la rencontre de la pire des manières en encaissant le premier but dès la sixième minute. «Ce n'est jamais bien de commencer en prenant un but mais celui-ci est tombé tellement tôt qu’on savait qu’on aurait le temps de réagir par la suite et c’est justement ce que mon équipe a parfaitement fait» a poursuivi le coach. Sous les yeux du président Christian Constantin, passé à Savièse avant de rejoindre Allschwil par la voie des airs, les espoirs sédunois ont ainsi multiplié les très beaux mouvements offensifs par la suite. C’est d’ailleurs très logiquement que Mauro Rodrigues s’est retrouvé à la conclusion d’une superbe action en deux touches de balle maximum initiée par une récupération de Ruiz à mi-terrain (28ème). Les M21 auraient pu et même dû rejoindre les vestiaires avec un but d’avance tant leur domination s’est faite intense. Malheureusement, ni Philippe par deux fois (30ème et 45ème), ni Nasser Daoudou ne sont parvenus à tromper la vigilance du gardien Patrick Karrer.

La 2ème mi-temps suit le même schéma que les 45 minutes initiales, les visiteurs étant mis à rude épreuve par la vitesse et la technique des «rouge et blanc». Supérieurs à leur adversaire qu’ils privent de ballons les hommes de Sébastien Bichard peinent toutefois à inscrire ce 2ème but qui ferait office de juste récompense pour tous les efforts fournis. « Ce n’était pas facile face à cet adversaire qui, on le savait, use beaucoup des longs ballons. On a manqué plusieurs occasions que l’on aurait dû mettre au fond et on s’est donc exposé à une mauvaise surprise de notre côté du terrain.» De mauvaise surprise il n’y en aura finalement pas, Philippe pouvant enfin glisser le ballon au bon endroit à la 74ème et donner un avantage amplement mérité à ses couleurs. La fin de match voit ensuite logiquement l’équipe bernoise faire le forcing pour revenir et ne pas repartir bredouille de Savièse. Elle est toute proche d’y parvenir et de réaliser un petit hold-up lorsqu’il faut un arrêt décisif de Damien Buchard, aligné pour la première fois de la saison, pour éviter une égalisation visiteuse en toute fin de temps réglementaire. Quelques instants avant que Philippe ne profite d’une petite erreur du portier de Münsingen pour s’offrir un doublé et clore définitivement les débats.

Cet après-midi, le jeu a eu raison du muscle à Savièse et c’est amplement mérité pour cette équipe M21 talentueuse et possédant encore une très belle marge de progression. «Ce que mes joueurs ont montré depuis le début de la saison, à l’exception de notre non-match à Nyon est très encourageant!» convenait d’ailleurs Sébastien Bichard une fois les trois points assurés. «Remporter un match tel que celui-ci pour des jeunes joueurs comme les nôtres est quelque chose de très satisfaisant! C’est une très bonne base pour poursuivre notre travail et aborder de la meilleure des manières les prochains matches.» A commencer par samedi prochain face à Köniz dans la banlieue de Berne. Un gros morceau à priori mais qui ne doit nullement faire peur à ces jeunes sédunois dénués de tous complexes et très agréables à voir jouer.

FC Sion M21-FC Münsingen 3-1

Buts : 6’ Lavorato 0-1, 28’ Rodrigues 1-1, 74’/90’  Philippe 3-1

FC Sion M21: Buchard ; Kabashi, Saintini, Ruiz, Nélio ; Aguilar, Baltazar (74’ Pinto), Edgar (67’ Halabaku); Rodrigues (81’ Sergi), Philippe, Daoudou (90’ Muminovic)

Entraîneur: Sébastien Bichard

Du travail tout simplement bien fait

(17.08.2019)

Une large victoire, de très jolis buts, un fonds de jeu impressionnant par moments et un état d'esprit parfait: le FC Sion s'est montré conquérant ce samedi à Allschwil, sur le terrain d'une bonne équipe de 2e ligue interrégionale qui espérait sans doute faire douter les Valaisans un peu plus longtemps. En fait, il n'y a pas eu de suspense, pour tout dire. Anto Grgic s'est créé la première occasion après vingt-cinq secondes de jeu et tout le monde a compris, dans le joli petit stade Im Brüel, que la partie allait être très compliquée pour Sohail Bamassy et ses hommes. Anton Mitryushkin a ainsi été bien moins mis à contribution que Christian Constantin ce samedi, le président du FC Sion enchaînant des dizaines de selfies avant, pendant et après le match. 

Sur le terrain, les joueurs du FC Sion ont fait le boulot, et plutôt bien. Evidemment, il n'y a pas lieu de trop s'en vanter face à une équipe de 2e ligue interrégionale, mais d'autres formations de Super League ont souffert ce samedi face à pareille opposition et Xavier Kouassi et ses coéquipiers ont eu l'immense mérite de prendre ce match très au sérieux et de le montrer sur le terrain, pas uniquement dans les paroles. Ainsi, Sion a été très bon par moments, mettant beaucoup d'intensité dans ses actions et répondant ainsi au désir de Stéphane Henchoz de ne rien lâcher. Le technicien a passé une grande partie du match à crier et à replacer ses joueurs, fidèle à son habitude. A 0-6 à la pause comme à 0-10 à dix minutes de la fin, le Fribourgeois a exigé de ses joueurs une concentration et une intensité maximales. Message reçu par tous.

Il n'y a aucune conclusion définitive à tirer de ce match pour la suite, probablement, car l'adversité n'avait rien à voir avec celle d'un match de Super League, mais il faut prendre cette rencontre pour ce qu'elle a été: une partie disputée avec un grand respect du public et de l'adversaire. Les 200 supporters valaisans à avoir fait le déplacement n'ont pas été déçus par les joueurs, bien au contraire. Sion avait tout à perdre de ce déplacement, mais il en est sorti renforcé, ce qui est une très bonne nouvelle. Mickaël Facchinetti, Alex Song et Jared Khasa ont tous trois fêté leur première titularisation de la saison avec un but, ce qui est bon à prendre, tandis que Roberts Uldrikis a ouvert son compteur 2019-20, là aussi une bonne nouvelle. Vraiment, le FC Sion a passé un très bon samedi après-midi.

A noter aussi, c'est important, l'organisation parfaite de la part du FC Allschwil, qui a tout fait pour que la fête soit belle. Le FC Sion ne peut que se montrer reconnaissant de la qualité et de la gentillesse de l'accueil: tout a été parfait ce samedi, du début à la fin. Et ce n'est pas le but encaissé à la 89e qui viendra gâcher quoi que ce soit. L'ovation réservée au buteur par les 1835 spectateurs restera aussi comme un bon moment et Stéphane Henchoz n'en tiendra pour une fois pas rigueur à sa défense. 

FC Allschwil - FC Sion 1-10 (0-6)

Stadion Im Brüel,1835 spectateurs

Buts 21e Toma 0-1, 23e Uldrikis 0-2, 24e Toma 0-3, 38e Facchinetti 0-4, 40e Kasami 0-5, 45e Toma 0-6, 48e Grgic 0-7, 51e Khasa 0-8, 72e Song 0-9, 75e Kasami 0-10, 89e Fonseca 1-10.

Sion Mitryushkin; Maceiras (67e Abdellaoui), Kouassi, Ndoye, Facchinetti; Song, Toma (59e Zock); Kasami, Grgic, Khasa; Uldrikis (73e Da Costa).

Entraîneur: Stéphane Henchoz

Jean Ruiz : «Hâte de regoûter à la Super League!»

(17.08.2019)

Arrivé en Valais cet été en provenance du FC Sochaux-Montbéliard et titularisé dès la première journée de Raiffeisen Super League par Stéphane Henchoz, Jean Ruiz garde un souvenir mitigé de son baptême à Tourbillon. Touché aux ischio-jambiers, le défenseur central avait dû sortir à un quart d’heure du terme de cette rencontre inaugurale face au FC Bâle. Après près d’un mois loin des terrains, le Tricolore a pu rejouer cet après-midi avec les M21 du côté de Savièse. A l’issue de cette rencontre remportée 3-1 face au FC Münsigen, il n’a pas caché sa joie d’avoir retrouvé le rectangle vert.

 

Voilà Jean, près d’un mois après votre sortie sur blessure face à Bâle, vous avez effectué votre retour à la compétition avec les M21 cet après-midi. Comment cela s’est-il passé pour vous?

Plutôt bien je crois. Vous savez, un mois sans jouer c’était long et difficile à vivre pour moi donc je suis très content d’avoir pu disputer ce match. J’aurais peut-être besoin d’encore quelques jours pour être vraiment à 100% mais c’est déjà un bon début.

Vous vous êtes retrouvé face à une équipe de Münsingen très physique, qui vous a vous-même rudoyé à plusieurs reprises. Pas trop difficile comme opposition pour recommencer?

Ah c’est sûr qu’ils nous ont fait mal dans les duels et qu’ils nous ont pas rendu les choses faciles. Ils ont pas peur d’aller là où ça fait mal si on peut le dire comme ça (rires)! Stéphane Henchoz m’avait bien averti que ce n’est pas parce qu’il s’agissait d’un match de Promotion League que cela serait plus facile mais je dois avouer que j’ai été surpris en bien par l’intensité de ce match.

Vous avez été aligné aux côtés de Nathanaël Saintini par Sébastien Bichard. Être associé à un compatriote, c’est quelque chose qui vous a aidé aujourd’hui?

Peut-être oui. Même si on ne se connaissait pas avant que j’arrive ici c’est sûr qu’on a des affinités puisque l’on est les deux français. En plus, nous partagions la même chambre lors du camp de préparation à Crans-Montana auquel il a également participé. Pour en revenir au match d’aujourd’hui, on a beaucoup échangé durant la rencontre, chacun replaçait l’autre quand c’était nécessaire et je pense donc qu’on peut être satisfait de notre performance tant sur le plan individuel que collectif.

Maintenant il s’agira pour vous de retrouver votre place sur les terrains de Super League…

C’est sûr, je ne veux pas brûler les étapes, raison pour laquelle je suis très content d’avoir pu évoluer avec les M21 aujourd’hui mais je me réjouis de regoûter à la Super League. Au-delà de la défaite que nous avions concédée et de ma blessure, j’ai gardé un excellent souvenir du match contre Bâle, notamment de l’ambiance à Tourbillon que je me réjouis de revivre. Et puis bon, si tous les matches sont aussi physiques que celui d’aujourd’hui en Promotion League, j’ai un peu peur d’être tout cassé dans un mois (rires) !

Heineken TMR Octodure Voyage Chicco Doro Lehner Versand
Swisscom Raiffeisen Groupe E Taittinger

Réalisation

Axianet